Private sector

SECTEur privÉ


Principal moteur de croissance économique, le secteur privé peut de même contribuer à son inclusivité et à sa pérennité. C’est pourquoi Enabel soutient le secteur privé de deux façons : en améliorant le climat des affaires dans ses pays partenaires et en encourageant l’entrepreneuriat afin de dynamiser les économies locales et de développer le commerce durable.

NOS Actions

Divider text here
Enabel soutient les acteurs du secteur privé par le biais de subsides, de fonds compétitifs, d’expertise et d’appui aux incubateurs d’entreprises, tout en accordant une attention toute particulière aux femmes dans les entreprises. Nous promouvons un environnement entrepreneurial favorable, nous soutenons le renforcement des compétences par la formation professionnelle et nous aidons les micro, petites et moyennes entreprises à développer leurs activités.

Amélioration des environnements entrepreneuriaux

En collaboration avec nos pays partenaires, nous investissons dans le développement des compétences, l’amélioration des infrastructures et un système éducatif adapté aux besoins du marché du travail. Enabel croit en la nécessité d’une bonne gouvernance et de cadres fiscaux et juridiques actualisés pour créer un environnement propice aux investissements du secteur privé.

Renforcement des filières et des secteurs économiques

Renforcer les filières, c’est soutenir toutes les personnes impliquées dans un circuit de production, de l’agriculteur qui cultive des ananas à la petite entreprise qui les cueille, à la moyenne entreprise qui nettoie et emballe les fruits, et à l’entreprise qui fournit des solutions d’emballage ou de transport des fruits, jusqu’au lieu où les ananas sont transformés en jus ou vendus à des particuliers. Nous aidons nos partenaires à professionnaliser les organisations de producteurs et à améliorer la qualité des produits, à renforcer les capacités de gestion et à obtenir un meilleur accès aux marchés.

Au Sénégal, par exemple, Enabel soutient le développement d’infrastructures agro-industrielles. Au Burkina Faso, nous promouvons l’entrepreneuriat durable afin d’encourager l’émergence et la consolidation des petites et moyennes entreprises dans l’économie verte, l’agro-industrie et la production à petite échelle. En Guinée, nous nous concentrons sur des entreprises inclusives dans différents secteurs de croissance, tels que les télécommunications et l’artisanat. Nous soutenons également le Rwanda dans ses efforts de développement des filières avicoles et porcines en attirant des investissements privés, d’une part, et en aidant la production familiale à se professionnaliser, d’autre part. Au Bénin, enfin, nous nous concentrons principalement sur la filière de l’ananas ainsi que sur l’industrie de la noix de cajou.

D4D et entrepreneuriat climato-intelligent

Enabel soutient les opportunités commerciales innovantes et intègre à ses projets une composante d’économie verte et numérique. Ainsi, au Bénin et au Sénégal, nous aidons à professionnaliser les incubateurs qui soutiennent les start-ups du pays actives dans le numérique ou ayant recours aux technologies numériques.

Le Trade for Development Centre, quant à lui, offre un coaching et un appui direct au développement d’entreprises aux producteurs et coopératives engagés dans le commerce équitable. Et comme nous avons foi dans le numérique au service du développement (D4D), Wehubit finance des initiatives D4D pilotées par des organisations sans but lucratif, le secteur public ou encore le secteur privé dans nos pays partenaires afin de favoriser la transposition à plus grande échelle et la reproduction d’initiatives D4D couronnées de succès. .

RESTEZ INFORMÉ

Divider text here
Suivez nos actions ainsi que les tendances de l'aide internationale, sous un angle belge.